Clive Martin maîtrise à la perfection le style le gonzo façon Vice, acerbe et néanmoins juste. Pour cet épisode de Big Night Out, le journaliste zélé revêt d'abord l'apparat du clubber (un t-shirt pas du meilleur goût) avant de plonger dans le bain de la night. Il y rencontre des clubbers, normal, rien de transcendent, jusqu'à ce que le pauvre homme doive interviewer, le lendemain d'une cuite visiblement monumentale, le grand Carl Cox. Et c'est à la 24ème minute, avec un professionnalisme qui force le respect, que Clive Martin faillit de se vomir dessus.

Le meilleur moment reste celui qui précède cette petite dérobade : l'air contrit du journaliste qui essaie tant bien que mal de garder sa dignité, malgré les relents d'alcools qui ponctuent ses questions. L'incident aura bien amusé Carl Cox, et pas que lui d'ailleurs.