Photo en Une : © D.R.

Enregistré à l'aide de CDJ mises à sa disposition dans la Chaufferie de la Machine du Moulin Rouge, ce mix festif est un nouveau témoignage du sens du groove dont sait faire preuve Guido Minisky dans chacun de ses projets. Acteur incontournable et défenseur de l'alliance actuelle qui s'opère entre sonorités orientales et occidentales, entre musiques du monde et musiques électroniques, l'artiste francilien veut faire tomber les barrières musicales.

   À lire également
Shkoon : quand un réfugié syrien fait de la techno avec un producteur allemand

Bien décidé à faire taire les langues de bois prêtes à cataloguer la world music comme un vestige du passé, il s'est attelé à illustrer l'effervescence et la vitalité de cette scène à travers une sélection aux petits oignons. Conviant à sa fête des artistes venus de tous horizons, de la Belgique à la Syrie, en passant par l'Italie, l'Allemagne, ou Israël, le digger aguerri peaufine les contours de sa sono mondiale qui ne laissera pas vos jambes de marbre.

Et pour ceux qui ne seraient toujours pas convaincus, Guido Minisky sera présent vendredi soir au Badaboum pour le 1er anniversaire de l'association Nayda, mais aussi le lendemain pour l'after du festival MOFO à la Station - Gare des Mines, et le 9 février à la Machine en formation Acid Arab pour la grand-messe Open Minded/Green Room. 

Artistes présents dans la tracklist : 

Cheb Youcef & Cheba Nouria (Algérie)
Johan Papaconstantino (France)
Saria-El Sawas (Syrie)
Abo Sahar (Egypte)
Switchdance (Portugal)
Harmonious Thelonious (Allemagne)
Trance (Allemagne)
Kalbata (Israël)
Red Axes (Israël)
C Cat Trance (UK)
Mugwump (Belgique)
Fabrizio Mamarella (Italie)
Wael Alkak (France/Syrie)
Shkoon (Syrie/Allemagne)