Photo en Une : DR


Qui sont ces remixeurs pour toi ?

Quand Kennedy Smith, le boss du label Bright Sounds, m’a proposé de travailler sur un EP de remix, ça m’a tout de suite emballé. Nous avons choisi ensemble les remixeurs qui correspondaient à l’identité du label, des artistes que tu peux difficilement ranger dans des cases prédéfinies. Nous aimons tous les deux la transversalité qu’ont des artistes comme Donato Dozzy ou Bambounou : ils peuvent sortir un track techno, puis un autre beaucoup plus mental.

Pour Donato Dozzy, c’est un choix de cœur car c’est l'un des artistes qui m’a le plus inspiré. Il a une discographie sans faute et c'est un mec très sympa pour l’avoir rencontré à plusieurs reprises. Le reste, c’est une histoire de famille. Bambounou est un artiste que j’aime beaucoup et c'est également un très bon ami. Il a tout de suite accepté de retravailler un des morceaux.

Pourquoi avoir attendu un an pour remixer ton premier EP ?

Il n’y a pas de raison particulière, c'est une histoire de feeling. L'EP avait très bien marché et Kennedy Smith m’a proposé de redonner vie à ce vinyle, à travers des reworks d’artistes qu'on aimait tous les deux.

Il y a quoi à suivre chez Taapion ?

On vient juste de sortir le TPN005, produit par AWB, le troisième fondateur du label. On peut y trouver un remix de PVNV et un autre d’Antigone et moi. Nous planchons déjà sur le 006. Ça sera la dernière compil exclusivement française, qui devrait voir le jour fin juin.

Pour commander l'EP, rendez-vous ici ou

Pour (ré)écouter l'EP Rechaïm :