Photo en Une : © D.R.

La semaine dernière, un évènement Facebook nommé « Storm Area 51: They can’t stop all of us » invitait les utilisateurs du réseau social à pénétrer dans la célèbre base aérienne secrète du gouvernement américain. Mais à en croire les dires de Matty Roberts, l’étudiant californien à l’initiative du projet, ce "raid" clandestin prévu le 20 septembre prochain pourrait bien se transformer en festival géant. 

Il a en effet révélé à la chaîne KERO-TV qu’il ne s’agissait en réalité que d’un « pur coup d’imagination », et qu’il ne comptait pas réellement prendre d’assaut la mystérieuse zone. « Je veux que ce soit comme un festival », a-t-il indiqué, « je veux avoir un groupe d'artistes musicaux différents, tous issus du monde de l'EDM, puis peut-être un peu de rock indépendant, peut-être des gars plus petits qui se préparent ». Alors, les abords de la mystérieuse zone plantée au milieu du désert du Nevada se métamorphosera-t-elle en dancefloor électro ?

   À lire également
Aux États-Unis, le parc de Yellowstone partage une collection de sons de nature enregistrée sur ses terres


Pour l’instant, près de deux millions de participants restent en tout cas inscrits sur l’évènement, et tous les hôtels proches du site sont d’ores et déjà complets. Depuis les années 50, la base aérienne militaire du gouvernement est en effet l'objet de tous les fantasmes, soupçonnée d'héberger des extra-terrestres.