Photo en Une : © Stéphane Mortagne

À la suite d'un audit indépendant, qui a interrogé près de 200 personnalités, (élus locaux, la Préfecture de Police de Paris, différents experts ou encore la SNCF et la RATP) sur la sécurité des Parisiens, la Ville de Paris va faire muter les 3200 agents de son équipe de la "Direction de la prévention" en une police municipale. Ces agents seront chargés de faire respecter les "règles du quotidien" à travers trois missions principales. Bien qu'active 24h sur 24, elle entend se concentrer sur la vie nocturne, "car c’est à ces heures-là qu’il y a la plus forte attente des Parisiennes et des Parisiens".

La Ville de Paris a aussi assuré que les agents seront répartis dans tous les quartiers, avec une concentration sur les plus sensibles. S'ils ne porteront pas d'arme à feu, ils seront néanmoins équipés de matraques et de bombes lacrymogènes, et porteront un gilet tactique ainsi qu'une caméra. Cette police s'assurera également de la propreté des rues – en verbalisant les dépôts d’ordures, les jets de mégots ou le vandalisme – et de la sécurité des citoyens dans leurs déplacements sur la voie publique.

   À lire également :
Paris installe plus de capteurs anti-nuisance pour repérer les sources de bruit dans les quartiers festifs

Dans les prochains mois, la Mairie mettra également en place "un dispositif conjoint avec la RATP et la SNCF pour une plus grande sécurisation des transports en commun, notamment en faveur des femmes et la nuit (actions conjointes sur les parvis des gares, les sorties de certaines stations de métro...)".

La mairie de Paris détaille cette nouvelle mesure sur un communiqué publié sur son site.