Photo en Une : © DR.

La festival Paco Tyson vient d'annoncer sa programmation finale, et y ajoute plus de 40 artistes. Cette sélection invite quelques grands noms internationaux comme le DJ house Matthew Herbert, ou les maestros de la techno DJ Rush et Oscar Mulero, mais réunit aussi certaines figures de la nouvelle génération d’artistes en vogue, telles que les Londoniennes Coucou Chloé et Shygirl ou Miel de Montagne, dernier protégé de Pain Surprises, le label de Jacques.

Le festival nantais est devenu, grâce à ses deux éditions et à son itinérance via le Paco Tyson Tour, le rendez-vous fédérateur des scènes régionales françaises. « L’ADN du festival, ces sont les locaux. », affirme Julien, le co-fondateur du Paco Tyson. Ceux-ci sont justement mis à l’honneur par cette programmation finale, puisqu’elle annonce la venue et la rencontre d’artistes emblématiques des différents viviers régionaux. Bien sûr, sera conviée une sélection "made in L.A." (Loire Atlantique) chère aux organisateurs, avec Alu et Quentin Schneider, Maison Acid, Jean Tony Broadway ou encore Discord. Les jeunes talents de Nantes ouvriront également les festivités, notamment via le tremplin organisé par le festival qui permettra aux gagnants de se produire « From the bedroom to the stage » sur une des quatre scènes du Paco Tyson ou bien lors du "Tour". Pour boucler la boucle, le closing du festival le dimanche 21 avril au Warehouse accueillera un line-up exclusivement nantais.

La région parisienne sera représentée par le collectif La Mamie’s, et Neet, de chez Dure Vie. Le bataillon breton sera quant à lui tenu par les organisateurs du festival Astropolis, Sonic Crew, et les villes de Lyon et de Tours s’affronteront lors d’un b2b inédit de Discorder et Arno n’ Joy. Parmi les artistes hardcore, le festival abritera le tout premier live des Français Sub Piracy et JKLL. 

   À lire également :
Pourquoi Nantes connaît actuellement un vrai renouveau de ses nuits électroniques

Cette année, Paco Tyson change de site, et a saisi cette opportunité pour « créer une cohérence autour de l'univers Paco. », explique Julien. L’accent mis sur une scénographie Led (signée Stamin’Art), des projections géantes (crées par Djazzo), et des shows lumineux ont pour vocation à construire « une identité forte pour le festival. » Et puisque 2019 est placé sous le signe de la nouveauté pour Paco Tyson, Julien a confié à Trax que le festival organiserait cette année une soirée d’ouverture au Lieu Unique, le jeudi 18 avril, dont la programmation reste encore secrète.

L'intégralité de la programmation et toutes les informations supplémentaires sont à retrouver sur la page Facebook de l'événement.

Ci-dessous les dates du Paco Tyson Tour en amont du festival :
8 février – Petit Salon (Lyon) avec Omar S, Discorder, C.H.I.C.H.I.
15 février – Machine du Moulin Rouge (Paris) avec La Mamie’s, C.H.I.C.H.I., Discord
9 mars – 1988 Club (Rennes) avec C.H.I.C.H.I., Discord, Alan D
15 mars – Vauban (Brest) avec C.H.I.C.H.I., Alan D
22 mars – Social Club (Paris) avec C.H.I.C.H.I., Discord

30 mars – L'Entrepôt (Bordeaux) avec Manu le Malin, C.H.I.C.H.I., Discord en live, Alan D
5 avril – Chabada (Angers) avec le Paco Tyson Soundsystem