Photo en Une : © DR


Non, il n’était ni à Chicago ni à Detroit au début des années 80 avec Frankie Knuckles et Keith Farley. Certes, il a contribué à répandre des flots d’EDM dans le monde entier à la fin des années 2000… L'émission nocturne de la chaîne ABC a fait fi du bon sens en titrant une vidéo : « David Guetta surnommé grand-père de la musique électronique », au cours de laquelle on lui attribue également l'importation de la house aux États Unis. Rien que ça. L’immense bourde n'est pas passée inaperçue. La vidéo de cinq minutes a été la risée du web tout le week-end et donné lieu à quelques réactions plutôt désopilantes : 

  


David Guetta qui n’est pas à l’origine du cafouillis a répondu, mais un peu à côté de la plaque : « Il y a des gens qui aiment la controverse, moi je ne suis que positivité. Je suis tombé amoureux de la house quand j’étais ado dans les années 80, quand j’ai entendu de la house de Chicago pour la première fois sur une radio parisienne. C’était « Love can’t turn around », j’ai été obsédé par ces sonorités. Cette musique diffusait un message d’amour, d’ouverture, quelque chose qui rassemble. Cela m’a inspiré pour faire une première house music night à Paris en 1988. » Et effectivement, David Guetta a fait de la house. En cherchant bien, on tombe même sur un sombre enregistrement datant de 1994 avec Robert Owens. Il a surtout été Directeur Artistique du Queen à Paris, et a invité nombreux artistes house importants. Il a eu un rôle dans le développement de la house en France : « Ensuite, Guetta a découvert la house, qu'il a adorée, s'est mis à organiser ses propres soirées au Queen, où il a fait venir en premier les grands artistes américains. Sans lui, pas de Frankie Knuckles ni de DJ Pierre à Paris au début des années 90, lui aussi est un super passeur. » d'après d'Ersin Leibowitch pour Trax dans cette interview au sujet de son livre de référence Passeurs de disques.

De là à le couronner « parrain de la house », ABC y est allée un peu fort, et au vu de la déferlante de memes qui s’en est suivie, la chaîne paye son manque de sérieux au prix fort.