Photo en Une : © Emilie Royer


Fusion audacieuse (le mot est faible) du rap français et du Gabber, il est l'oeuvre d'une bande de Français (aussi), au nom mordant et évocateur, Les Casual Gabberz. Loin d'être une lubie passagère, les gars ont rédigé leur manifeste sonore en 2017, à travers la compilation Inutile de fuir, composée de pas moins de 51 morceaux cycloniques. L'un des éminents membres de la tumultueuse bande, Evil Grimace, s'est confié à Trax sur la manière de créer cette bourrasque frapcore. Rap français, certes. Mais la recherche de samples à caler sur la vitesse d'un cheval au galop le mène dans une infinité de constellations musicales. Il explique ici la genèse de quatre de ses plus gros track.

3 Litres

“Je voulais du rap français ghetto mais je savais pas qui je voulais sampler. Je regarde mes vieux maxis et je retrouve LIM - Moi Aussi Je Veux Baiser La Pute De La République”... Je me suis pas posé de question, j’ai samplé l’acapella, découpé les phases qui m'intéressaient et voilà, j’ai commencé le track.

Y’a un autre sample dans 3L qui est moins grillé, c’est le scratch qui part après le break (1:06’). C’est en fait c’est un faux scratch recomposé à partir d’un scratch de l’instru d’ AFRIKA BAMBAATAA & THE SOUL SONIC FORCE - Looking For The Perfect Beat... à 4:25’ au moment ou il est en solo.”

Pour mes gens

“On sait tous que le sample de piano d’ “NTM - That’s My People” vient d’un morceau de classique connu, ça a été facile de le trouver (whosampled, pépère). Quand j’ai entendu la version complète, j’ai décidé de ne pas me limiter à la première mesure et j’ai quasiment utilisé tout le morceau de FREDERIC CHOPIN - Prelude In E-minor. Le gros du taff sur ce sample a surtout été de le caler sur le bpm tout en essayant de garder la sensibilité que provoque la manière dont il est joué à la base.

Ensuite j’ai checké d'où venait la voix “I make music 4 my people”. Elle aussi utilisée dans le morceau de NTM. C’est un sample de voix de Keith Murray sur l’introduction de son album Enigma (1996) où il règle ses comptes avec Mobb Deep… Pareil que pour le piano, j’ai pris plus que ce que je pensais utiliser a la base, et je m’en suis servi pour l’outro de mon track.”

Réinsertion 

 

La lettre de LUNATIC, un classic sur lequel j’avais envie de taffer, mais l’acapella est introuvable… sauf peut être dans le DD de GERALDO (qui a mixé l’album avec je sais plus qui).
Du coup, j’exploite tous les moments du morceau et il y a des cuts et où on entend juste la voix de B2O, avec parfois un kick ou un snare qui trainent… Au final j’ai peu de matière mais c’est heureusement les meilleurs punchlines qui sont ressorties.

J’ai toujours bloqué sur la mélodie mélancolique de l’instru de La Lettre (produit par Cris Prolific), jvoulais l'intégrer dans mon track mais là encore impossible de trouver le sample (gros respect à celui qui trouve ça). J’ai décortiqué le truc et on se rend compte que seulement 1 note a été samplée, puis rejouée à différentes hauteurs pour composer cette fameuse mélodie.

J’ai samplé l’instru sur le même principe que la voix, j’ai pris les moments de clochette isolés et j’ai mi bout à bout tout ça pour reconstituer le sample.”

Bim Bim

“C’est le track où j’ai le plus samplé et découpé, rien que sur l’acap de “RIM’K - Bouzillé” j’ai sorti une 40aine de phases, y’avais trop de combinaisons possibles. Au bout de 2/3 jours de tests j’ai accepté le fait que je pourrais pas tout mettre et j’ai enfin commencé à avancer sur le morceau.

Le “feu rouge” et le “fast & furious” m’ont donné envie d’amener un délire rodéo motocross et pour le premier break j’ai rippé une vidéo youtube qui correspondait bien à l’ambiance : “Emeute Dans La Cite Du Val Fourre 78 Mantes La Jolie

La dernière partie faite avec les bruitages de Yamaha YZ a vraiment été une galère à faire… Je suis parti d’une vidéo youtube “BEST SOUND YZ125 Pro Circuit Exhaust” que j’ai charcuté dans tous les sens (cuts, reverses, eq, transposes) pour avoir le rendu que j’attendais. C’était bien relou mais je suis content au final, même si dernièrement j’ai lu un commentaire ou le mec disait “chanmé les bruits de tronçonneuses”.

On est donc loin d'un simple puzzle de sonorités. Si les Casual Gabberz se réclament d'une certaine légèreté, si on a pu les apercevoir poser en survet au stade Charléty la veille de la coupe du monde, les gars font de la musique. Et elle vaut le détour.

Samedi 8 septembre, c'est au Grand marché Stalingrad qu'il enverra ce qu'il sait faire de mieux. L'évènement est ici.