Photo en Une : © DR


Le festival réussit le pari depuis cinq belles années de réunir quatre styles - trance, hard beats, bass music et techno - au sein d'un même événement. Chaque scène aura son propre univers, entre musique, décors, installations et scénographies. 
Au-delà d’une programmation pointue et éclectique, Dream Nation offre une expérience onirique. Des performers, des jongleurs, acrobates aériens ou encore cracheurs de feu déambuleront sous les Docks. Le public pourra ainsi assister à de véritables tableaux vivants, autour d’installations numériques. Sur scène, des danseurs, échassiers et créatures singulières se mêleront au DJ Booth. Les échassiers seront des robots futuristes à l'allure digne d'un épisode de Black Mirror. 

Si toutefois l’expérience n’est pas assez puissante, des manèges à sensations seront mis à disposition, comme le Mega Xtrem. Il y aura également des laser shows, rarement vus sur de tels événements. Le collectif Vizual Invaders, aussi label visuel et spécialiste dans la vidéo-projection, a créé un mapping et des visuels 3D pensés aux rythmes des sets. 

Côté line-up, quelques gros noms sont réunis. Le vendredi, pour la soirée opening au Petit Bain seront invitées les pointures de la trance comme le DJ Mandragora. Projet progressif du Méxicain à l’âme brésilienne, Eduardo Neto est l’un des grands talents de la nouvelle génération et l’un des noms les plus populaires au Brésil. Pour la grande aventure du samedi aux Docks, dans une warehouse aux décors majestueux, techno, bass music ou encore hardtechno seront mis à l’honneur grâce à l’Allemande Paula Temple, le trio rare LSD, l'Anglais Vandal, la Brésilienne Elisa Do Brasil ou encore Electric Rescue. La grande messe dominicale se fera les pieds dans le sable à la Plage de Glazart, aux sons techno acid avec Sigha, Exal ou encore le collectif parisien Drom. Dream Nation promet un voyage intemporelle à travers les mondes des musiques électroniques.

   À lire également
Paris : des légendes du gabber, de la trance, et de la bass music parmi les premiers noms de Dream Nation

 

 

Plus d'informations sur l'événement Facebook et la billetterie.