Avec un sample de quelques secondes emprunté à « Fate » de Chaka Khan, le tube fut vendu à quelques deux millions d’exemplaires dans le monde et est resté numéro un des charts plusieurs semaines dans de nombreux pays. 

Coup du destin (sans jeu de mot), le choix de « Fate » fut un pur hasard. Benjamin Diamond, au chant, nous raconte : « Nous étions en train de préparer un live dans le studio de Guy-Manuel (l’autre moitié de Daft Punk, ndlr) et j’avais avec moi quelques disques à sampler. On est tombé sur le 'Fate' de Chaka Khan. Mais c’est vraiment l’expertise de Thomas Bangalter qui a su repérer l’intro et s’en servir pour produire le titre. »

Mais question droits d’auteur, ça coince : « Au départ, nous avons fait une simple demande de ‘clearance copyright’ (autrement dit, une permission, ndlr) en essuyant par la suite un refus. Comme le disque était déjà sorti et que Virgin s’apprêtait à le commercialiser, Emmanuel de Buretel (alors directeur de Virgin Publishing France, ndlr) est monté au créneau et a dû décrocher son téléphone pour obtenir gain de cause. Certains ayants droit refusent systématiquement l’utilisation de ce procédé, comme Ennio Morricone. Dans ce cas, il est impossible de faire une sortie officielle de ce titre. On peut toujours en faire un « bootleg » ou le poster sur Soundcloud, mais sa vie en sera restreinte, pas question d’en faire un clip vidéo par exemple. »

Et quel dommage c'eut été que ce clip fabuleux ne voie jamais le jour.

Aucune date n'a pour l'instant été annoncée pour la sortie remasterisée de "Music Sounds Better With You".