Photo en Une : © DR


Et qui d'autre que la Horde Family (à ne pas confondre avec le collectif d'art visuel homonyme (La)Horde), une team hors norme et récidiviste dans l'organisation d'événements aux lieux inattendus, pour investir un tel lieu d'exception ? Des soirées Ayahuasca et Merveilleuse organisées à l'ancien théâtre Les Étoiles dans le 10e arrondissement de Paris aux croisières Horde Cruise sur la Seine, tout en passant par l'expérience pluridisciplinaire du Sirk, la Horde Family regorge d'idées nouvelles pour nous faire danser dans la capitale. Ces événements, souvent orientés entre deep house, tropical et tech house, ont déjà réuni des artistes tels que Birds of Mind, Raoul K ou Francesca Lombardo.

Horde a décidé de mettre la barre un peu plus haut lors de ce 1er juin en investissant cette fois-ci l'aile est de l'Opéra Garnier : L'Opéra Restaurant. Ainsi, ce sont plus de 600 mètres carré en intérieur et 400 mètres carré de terrasse qui seront à disposition de la foule. Et exploités en musique par l'invité d'honneur, le Britannique Lee Burridge. Cet habitué du Burning Man, co-fondateur du label All Day I Dream (label sur lequel Horde a déjà booké de nombreux artistes) est devenu une figure novatrice dans le début des années 90 en diffusant l'electro à Hong Kong, jusqu'alors à l'écart de cette scène musicale, et l'un des vétérans de la deep house qu'il travaille en percussions et nappes mélodiques sautillantes. Sa renommée internationale conjugué au cadre idyllique promet une soirée intense en émotions que l'on se gardera bien de manquer. Il sera accompagné au programme de la soirée par les résidents de la Horde Family.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook de l'évènement.