Photo en Une : © Designatic Pictures


Le Detroit Love représente la parfaite alchimie entre programmation diversifiée et forte identité visuelle. L'événement mondial initié par Carl Craig et organisé par la Rafinerie fait son grand retour, après une dernière au Dock Eiffel ayant rassemblé plus de 2 500 personnes. Cette année, toujours au même endroit mais du côté du Dock Pullman cette fois-ci – plus spacieux –, se produira un plateau légendaire, composé notamment du prolifique Carl Craig ainsi que de Moodymann, dont les rythmiques house font vibrer les foules depuis plus de vingt ans. Dix heures de son de la Motown dans un espace de 3 200m². Le duo américain Octave One fera aussi, à l'occasion, une escale en France – deux ans après la sortie de leur dernier album Burn It Down.

Mais la liste ne s'arrête pas là ! Omar S et Stacey Pullen seront également de la partie. En 2009, le premier signe le 45e mix dans la réputée série Fabric Live, avec une tracklist comportant une quinzaine de productions personnelles. Il a notamment composé "Thank U 4 Letting Me Be Myself" ou encore "Set It Out", un condensé de son travail prolifique chez FXHE Records, label qu'il a fondé en 2003. 

Stacey Pullen fait, lui, partie de la deuxième vague de producteurs de Detroit qui compte Robert Hood, Jeff Mills... Il s'y est fait connaître en mixant régulièrement aux côtés de Derrick May, pionnier du genre. Pendant les années 90, son travail s'évaluera notamment à travers d'excellents remixes des productions de son "mentor" ainsi que de The Prodigy. Grâce à diverses tournées, il rencontre des pointures comme Laurent Garnier ou Marcus Loan qui laissent dans leurs sélections une place aux pépites soniques du prodige américain. Aujourd'hui, on se souvient de lui à travers des hits comme "Tsunami" ou bien "Forever Monna".

N'oublions pas les sonorités funky de Kyle Hall, qui viendront sublimer le travail de Waajeed – baron de la scène hip-hop et R'n'B connu pour son travail avec le producteur J Dilla. Hall est un producteur qui n'hésite pas à mélanger les styles et les influences musicales avec brio, issu lui-même d'une famille de musiciens. Petit protégé d'Omar S, il se fait connaître avec la sortie de son premier LP Plastik Ambash dans sa maison de disques. Le côté expérimental de ses productions originales, mélangé à une syncope qui lui est caractéristique, forgent des titres comme "Solar Funk" ou "Down!". Ancré au coeur de cette nouvelle génération façonnant le son de Detroit, il attire l'attention de labels légendaires à l'instar de Warp Records ou encore Hyperdub.

La petite touche française, ce sera la présence de Bambounou au programme de cette Detroit Love. Le jeune producteur français a récemment annoncé la sortie d'un nouvel EP intitulé Parametr Perkusja sur le label de Don't DJ, DISK Records. Des sonorités tribales qui lui collent à la peau et viendront s'immiscer dans ce décor musical de la Motown.

Pour davantage d'informations sur l'événement, rendez-vous sur la page Facebook de l'évènement.