Photo en Une : © DR


Créé en hommage au mythique club gay éponyme – ancêtre du Berghain – des années 90, Ostgut Ton Records s'attèle depuis 2005 à redéfinir la techno d'hier, d'aujourd'hui, et de demain. Désormais inscrit au panthéon de la musique électronique germanique, européenne et mondiale, cette véritable institution du milieu a participé à l'évolution du club le plus connu d'Allemagne. C'est en effet le label qui se cache derrière les fulgurantes trajectoires de Ben Klock et Marcel Dettmann, aujourd'hui tous deux figures de proue de l'étendard techno allemand, ayant occupé pendant longtemps feu le top 100 DJ's de Resident Advisor. Prolongement hors-les-murs du Berghain, la maison de production chérie la techno qui fait trembler les murs, celle qui transcende le corps et l'esprit au point d'en oublier le temps ; un label destiné à la musique de club. Bien que continuant à produire sa techno brute de décoffrage et en restant très pointu – ce qui lui a valu d'être cité par Resident Advisor dans la liste des 10 meilleurs labels –, Ostgut Ton a suivi les tendances de son époque et s'est élargi à divers horizons sonores. En suivant l'exemple de l'annexe du Panorama Bar à l'ambiance résolument plus house et groovy, les récentes recrues du label parlent d'elles-mêmes, de la jeune hollandaise Steffi à la récente signature de Nick Höppner. 

Minutieusement choisis et compilés par le DJ et producteur Michael Fiedler aka Fiedel, ces 37 tracks nous donnent envie de prendre un direct pour Berlin. Organisés de manière à ce que le mix s'écoute comme un enchaînement logique et naturel, les titres vont crescendo et ne laissent aucune place au temps mort et à l'ennui. De la sombre intro d'Electric Indigo à l'épileptique « Spectra » de Robert Hood, en passant par l'explosif voyage sur mars de Messiahwaits, les kicks breakés de Sandbenders, ou les vibes acides et arabisantes d'Errorsmith, ce mix vous offrira un aller-retour express au croisement de Kreuzberg et Friedriechshainw – quartiers du Berghain.

Pour écouter le mix ou le télécharger, rendez-vous sur la page Soundcloud d'Ostgut Ton.