Photo en Une : © Jacob Khrist

Dix-neuf ans d’expérience et une affluence de 24 000 personnes sur le dernier exercice : l’association Arts Attack! a prouvé son savoir-faire depuis longtemps. Au-delà du simple évènement festif, le Nördik Impakt propose une véritable sensibilisation autour de la musique électronique, pour les plus petits comme les plus grands, avec ateliers, workshops et tremplin d’artistes. Et surtout, pointe le bout de son nez chaque année avec un line-up toujours aussi acéré.

On parlera en premier lieu de la programmation, et des deux jours d’électro, techno, bass music et hardcore qui feront vibrer les trois halls du Parc des Expositions de Caen. Anecdote intéressante : pour sa 19e, le Nördik fait venir bon nombre d’artistes féminines. Trois stages pour trois ambiances (Hall of Fame, Hall of Death et Wonder Hall), mais qui se rejoignent parfaitement pour créer une atmosphère unique. Vendredi, la musique démarrera à 21h avec un warm-up solide 100 % local en compagnie d’Ethereal Structure, DJ caennais orienté tantôt techno, tantôt micro-house. Sur les deux autres stages, même cas de figure, mais dans un style plus house, disco et électro, avec Menthine du côté du Hall of Death, et Digital Cosmic Disco du côté du Hall of Fame. Pour le reste de la soirée, la grosse techno va s’enchaîner avec le duo survitaminé Pan-Pot, pères fondateurs de Second State, leur protégée talentueuse Amelie Lens – qui sortait il y a un mois un track sur la dernière compile Drumcode – ou encore Paula Temple, toujours dans un style rave au bord de l’indus. AZF sera également présente pour représenter le genre. Côté hard, on entrera dans les méandres de l’acid et de la minimal pour ressortir à un BPM bien plus élevé avec Darkvibe, après avoir assisté à la dextérité vinyl only de Manu Le Malin. Le lendemain, d’autres artistes internationaux nous attendent, avec les duos italiens Mind Against et Tale Of Us, le délirant Umek et l'expérimentée Monika Kruse. Sans oublier Helena Hauff, Red Axes et Ann Clue. La drum’n’bass sera aussi au rendez-vous avec la pilote des soirées Massive au Rex Elisa Do Brasil et le producteur Teddy Killerz, juste après que Lorenzo, « l'empereur du sale » soit passé par le stage, seul ovni rap de cette programmation électronique.

   À lire également
On vous raconte... le puissant Nördik Impakt Festival de Caen

Le Nördik Impakt proposera aussi des activités diverses comme le Nördik Community et ses ateliers découverte pour un public d’école primaire autour de la musique électronique et de la MAO, ou des conférences animées par Olivier Pernot, auteur et journaliste pour Trax, Greenroom et Neuvième Ruche, sur la musique électronique et le cinéma. Des before organisés par Arts Attack! auront également lieu lors des Nördik Afterwork, qui invitent le public à rencontrer les organisateurs et découvrir la musique qui sera jouée pendant le main event.

Tout le reste du programme et toutes les informations concernant la billetterie, les horaires et le planning sont à retrouver sur le site du Nördik Impakt.