Photo en Une : Salle khmère © musée national des arts asiatiques - Guimet

Quand la musique traditionnelle asiatique se fond dans la musique électronique. Une façon inédite de valoriser les collections du musée en nous immergeant dans une atmosphère électrique. Depuis juin 2016, le musée Guimet a déjà invité Les Gordon, Clxud ou Mushxxx à se produire au pied des statues millénaires de sa salle centrale. Le producteur français Renart (Cracki Records, Dawn) présentera, lui, un live inédit le 14 octobre prochain, en retravaillant les trésors de la section musicale du musée.

   À lire également
Paris : l'opéra Bastille accueillera un after techno après une opérette du XIXe siècle

Ce fonds créé en 1933 sous l'impulsion de Philippe Stern n'est toujours pas consultable par le public. Pour la soirée [Mix], ce sont des musiques porto-indochinoises ou encore du gamelan balinais qui inspireront Renart pour un live que l'on pressent psychédélique et dépaysant. Dans Fragments séquencés, son nouvel LP à paraître sur Cracki Records en octobre, il proposera aussi des superpositions astucieuses entre techno futuriste et sonorités spirituelles.

   À lire également
Avant le Macki Festival, Renart part en trip historico-mystique dans ce mix d'une heure tout à fait fascinant

Parés pour le voyage ? Le décollage aura lieu le 14 octobre à 19 heures au musée Guimet. La soirée sera gratuite en réservant sa place par mail à l'adresse mix@guimet.fr. Et pour se préparer au mieux, on réécoute le "Voyage Chromatique" de Renart...