Photo en Une : © Robert Gill

Marcus Kaye devait jouer dimanche soir lors de la Soul:ution party à la Pickle Factory à Londres. Organisée par son label Soul:r, la soirée a été annulée, avant qu'un message sur la page Facebook de son label Soul:r n'annonce le décès du producteur.

Depuis 1991, il faisait partie du paysage électronique et nocturne de Manchester, “sa maison spirituelle”. Né à Burnley, à 25 km au nord de la ville, il a assisté à un concert de New Order à l'Haçienda à l'âge de 15 ans, qui lui a immédiatement donné envie de devenir DJ.

En 1991, il démarre sa carrière en jouant de la house avant de plonger dans la vague jungle/drum'n'bass qui submergea le Royaume-Uni dans les années 90.

En 1993, il s'est retrouvé à la tête d’une émission de radio, Da Intalex, qu’il animait avec son ami DJ Mark XTC. Ils mettent ainsi à l’honneur la drum’n’bass jusque l’an 2000. Il fonde également plusieurs labels, Soul:r en 2001, devenu une des références de la drum’n’bass anglaise mais également Revolve:r, sous-label créé en 2003 et ouvert au dubstep.

Côté production, en 2007, Fabric lui confiait la réalisation du FabricLive 35. En 2011 il sortait son premier album 21, en référence à ses 21 ans de carrière. Il prenait également le pseudonyme de Trevino avec lequel il se met à la techno. En six ans sous cet alias, il a sorti une trentaine d’EP et remix sur plusieurs labels comme 3024, Klockworks ou le sien, Birdie.


Sa carrière a été immédiatement saluée par l’ensemble de la scène électronique anglaise et mondiale. De nombreux animateurs radio et DJ's lui ont rendu hommage via les réseaux sociaux comme Gilles Peterson, animateur de Radio 1, Ben Klock, The Black Madonna ou encore le duo Chase and Status, eux aussi originaires de Manchester.