Photo en Une : MOMEM de Francfort

Nous vous annoncions, au mois d'avril dernier, l'ouverture courant 2017 d'un musée dédié à la musique électronique, le MOMEM dans la ville de Francfort en Allemagne.

Comme l'indiquait Insomniac le 12 novembre dernier, Dimitri Hagemann (le fondateur du club et label berlinois Tresor) prévoit l'édification d'un second musée, potentiellement nommé le Living Archive of Elektronika, à la fin de l'année 2016. Une date qui coïncide avec le 25ème anniversaire de Tresor, club aussi mythique que le Berghain, berceau et fief de tout un pan de la musique électronique.

Si l'on prend également en compte le DMHF (Dance Music Hall of Fame, érigé en 2003) et le récent complexe culturel de Chicago, accueillant la prestigieuse collection de vinyles de Frankie Knuckles, l'émergence d'un certain nombre de documentaires, de structures événementielles et de festivals, un crédit de plus en plus conséquent semble être attribué à la musique électronique, longuement méprisée et tenue à l'écart. Et nous, on applaudit.

MOMEM